Catégories
Uncategorized

4 idées reçues sur le yoga

Le yoga est une pratique qui mêle exercices et méditation afin de relaxer l’esprit et de consolider le corps. Cette pratique venue d’Inde connaît un réel succès en Occident, et ce depuis plusieurs décennies.

Pourtant, le yoga est également confronté à un certain nombre de clichés et d’idées erronées. Discipline ennuyeuse, réservée aux femmes, à la limite du mouvement sectaire… Voici quelques-unes des idées reçues qui ont la peau dure, opinions que je me propose d’éclater en mille morceaux dans cet article !

Le yoga n’est pas un sport

« Le yoga, c’est mou. C’est ennuyeux. Franchement la première séance que j’ai faite… J’ai failli m’endormir ! » Vous avez déjà entendu cela quelque part ? Il est vrai que le yoga n’est pas un sport très « cardio » ni particulièrement trépidant. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne s’agit pas d’un sport, ni même qu’il est voué à vous ennuyer.  

En fait, la plupart des sports collectifs ou des sports individuels sont traumatisants pour le corps. Coups, contusions, inflammations articulaires… Même la course à pied peut abîmer votre corps ! Le yoga, c’est l’inverse : on prend soin de sa souplesse, on travaille sur le plan physique comme sur le plan mental, on s’accorde du répit dans un quotidien souvent surchargé. Enfin, parvenir à maîtriser chacune des postures de base du yoga est une tâche physiquement très exigeante. On est loin de l’endormissement, croyez-moi !

Le yoga, c’est quand même un peu bizarre !   

Affirmation qui vient souvent de pair avec la suivante : « Ce club, c’est un peu une secte… Machin/Machine est un gourou. » Certaines personnes ont une vision très négative du yoga, comme s’il s’agissait d’un mouvement sectaire. Le raccourci est facile : puisque cette discipline ouvre à la spiritualité, elle ouvre aussi à la superstition ! En fait, pas du tout.

En fonction du professeur de yoga, certains cours seront davantage physiques (postures, souplesse), quand d’autres seront davantage spirituels (respirations, méditation). Certains profs ne sont pas du tout axés spiritualité, quand d’autres apprécient de mettre en fond sonore des mantras et autres chants sacrés. Enrôlent-ils pour autant leurs élèves dans un culte de la personnalité ? Non, bien sûr que non.

Le yoga, ce n’est vraiment pas pour les hommes  

Voilà une idée reçue partagée par de nombreuses personnes ! Il est vrai que lorsque vous observez les élèves des cours de yoga, 80 à 95% des adeptes sont des femmes. Pourtant, les hommes peuvent bien entendu pratiquer le yoga, et même y trouver un réel intérêt ! Alors messieurs, sachez que non, le yoga n’est pas de la « gym pour femmes enceintes », et qu’il peut vous apporter une souplesse articulaire comme une régulation de votre stress.

De plus, pour les personnes pratiquant une activité sportive intense (ou à haut niveau), le yoga peut apporter beaucoup en matière de gestion de stress et en ce qui concerne la santé de votre corps. En effet, travailler sa souplesse revient à éviter certaines lésions musculaires, et à prévenir du vieillissement articulaire.

Le yoga, c’est cher

Dernière objection à lever d’urgence : non, le yoga n’est pas réservé à une « caste » de CSP+ et autres personnes fortunées ! Le yoga est une pratique bon marché, qui nécessite très peu de matériel et qui peut même être pratiquée à distance. De plus, si vous avez une pratique déjà aboutie du yoga, vous n’aurez peut-être pas besoin de suivre de cours, et vous pourrez vous adonner à votre passion depuis chez-vous ! Un tapis de yoga et une tenue de sport suffisent.

Vous voulez vous essayer au yoga ? Je vous conseille, pour débuter, de recevoir les conseils d’un professeur spécialisé : il vous aidera à maîtriser les bases du yoga, quelques postures, et à apprivoiser cette discipline très riche. Les tarifs d’une heure de yoga varient en fonction des villes, mais vous pouvez compter entre 15 à 30€ pour une séance collective d’une heure, et de 80€ à 150€ pour une séance personnalisée de la même durée, seul(e) à seul(e) avec un professeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *